Retour à la liste

La résistante Odette Bergoffen au collège : une rencontre forte avec « l’histoire » pour les élèves de 3e

C’est un évènement fort qui s’est produit mardi dernier au collège pour une trentaine d’élèves de 3participants pour certains au CNRD 2019 (Concours National de la Résistance et de la Déportation). La résistante Odette Bergoffen, 94 ans, a fait le déplacement, fait rare désormais,  pour rencontrer les collégiens au CDI mardi 2 avril. La vieille dame encore très vive a reçu avec simplicité et précision, les nombreuses questions préparées. Originaire de Vernoil le Fourrier, près de Saumur, Mme Bergoffen a raconté avec évidence et sobriété un parcours exemplaire de résistance, de courage, et d’entraide malgré les dangers de mort incessants pour la jeune fille de 17 ans qu’elle était. A cette époque, membre du réseau de la Confrérie Notre Dame –Castille, elle était comme beaucoup agent de liaison. Elle est aussi la jeune fille qui sauve les enfants Moscovici en  1942 et les cache ensuite avec leur mère pendant toute l’occupation à Morannes. A ce titre, elle est nommée en 1994 « Juste parmi les nations ». Il suffit aussi de lire ou relire le récit de Jean-Claude Moscovici  « Voyage à Pitchipoï » pour mesurer encore plus l’horreur de cette période et les risques encourus à chaque seconde par ces héros de l’ombre.

Cet évènement se rattache  au travail d’un EPI (enseignement Pratique Interdisciplinaire) « Devoir de mémoire » avec le voyage en Pologne en mars, pour tout le niveau 3e. Les élèves ont pu découvrir, entre autres, le Musée Schindler ainsi que les camps d’Auschwitz-Birkenau.  Il s’agit d’un travail et d’une épreuve du DNB qui concerne 3 matières : français, histoire, et arts plastiques, et permet aux élèves de découvrir aussi des personnes qui ont joué un rôle important pendant la seconde guerre mondiale : résistant(e)s, auteurs (trices), déporté(e)s parmi eux Germaine Tillion, Jorge Semprun, Vercors, Albert Cohen…

Retour à la liste